Cyclo club de Wavrin : association de cyclotourisme sur la région de Lille  

 

 

Le club fête ses 40 ans.

 

A l’occasion de ses 40 ans le Cyclo Club Wavrin vous invite à participer le dimanche 2 avril 2017 à partir de 7h du matin à sa 40 ème randonnée «Bleu et Jaune».

 

Pour marquer l’événement, nous vous proposons 6 nouveaux parcours cyclos allant de 28 km à 97 km en direction des Monts des Flandres, 5 parcours VTT relookés à travers la forêt de Phalempin et direction Mons en Pévèle, ainsi que 2 parcours marche au sein du parc de la Deule. En allant sur l'onglet Randonnée 2017 vous trouverez toutes les explications et surtout le tracé des parcours.

 

Pour fêter cet anniversaire, une tombola sera organisée et diverses surprises vous seront proposées durant toute la matinée.

 

Alors venez nombreux.

 

Le bureau.

*****************************

Les dernières nouvelles

 

Avant toute chose, un rappel concernant les inscriptions pour Lille Hardelot : dernier délai pour un tarif réduit lundi 27/02/2017 à la salle… Après, ce sera plus cher.

 

Pour l’un des derniers brevets VTT de groupe de l’année (la plupart reprenant la route avec l’arrivée des beaux jours), le rendez-vous était donné à Flines-les-Raches pour la célèbre randonnée des renards. Ce fut donc une horde de… 4 VTTistes Wavrinois (Jean Paul, Guy, Jean Philippe et moi-même) qui prirent le départ vers 8h00, optant pour le parcours de 35km.

La journée était claire et s’annonçait belle, et le nombre de VTT présents en salle ainsi qu’à l’extérieur était déjà impressionnant.

Le début de parcours s’annonça tranquille, voire trop tranquille, sur des chemins assez roulants et peu boueux, puis le long du canal de la Scarpe. Ce n’est qu’au bout de plus d’une demie heure que nous atteignons les premières attractions : une petite butte suivie d’un long single entre les arbres.

Décidé de faire le show devant une troupe de VTTistes massés devant la butte, Jean Philippe se lanca dans la démonstration de son fameux numéro de voltige, déjà répété avec brio 2 ou 3 fois durant les sorties VTT précédentes. Ce fût là encore une belle cabriole (cf. vidéo). C’est un Jean Philippe un peu dépité (mais sans bobo) que je rattrapais quelques instants plus tard.

Lui apprenant que ses acrobaties étaient « dans la boite », j’aperçu brièvement une lueur de désespoir sur son visage, réalisant que ses exploits seraient encore relatés sur le site. Il espérait sans doute passer ce passage sous silence, mais en tant que cameraman, je veille à tout… Il essaya d’user de sa qualité « d’actionnaire » du club pour censurer le passage, mais je restais intègre (et vive la liberté de la presse !). De toute façon, il n’était pas au bout de ses aventures. Mais ça, il ne le savait pas encore…

Car si la sortie fut sympathique et ensoleillée, avec quelques terrils, ce n’est pas sur ces aspects qu’elle s’illustra le plus. Les problèmes mécaniques furent bien plus marquants.

Cela commença par une petite mise en bouche quand le groupe s’arrêta à la rescousse de VTTistes en détresse (manque d’outillage pour retirer une pointe dans un pneu). Un peu plus loin, ce fut au tour de Guy, débordant d’énergie sur une petite montée. Il donna un coup de pédale surpuissant qui fit exploser sur place sa chaîne. L’occasion pour Jean Philippe de suivre un cours sur l’utilisation d’un dérive chaine. Cela pourra toujours servir à l’occasion… En fait, juste quelques minutes plus tard…

Avime (jeu de mot !) de mettre tout cela en pratique, Jean Philippe, n’y tenant plus, fit tout son possible pour utiliser lui aussi son matériel de réparation récemment acquis. L’esprit de Geoffrey planant encore sur son ancien vélo, ce fût chose aisée. Grâce à une branche judicieusement placée sur un chemin, la patte de dérailleur cassa rapidement. Il s’ensuivi une séance de réparation de fortune ou l’on bricola une transmission à pignon fixe, afin de pouvoir terminer les quelques 5 km restants par la route. A noter tout de même que Jean Philippe réussi à casser son dérive chaine lors de sa première utilisation. L’outil n’avait pas été fourni par les Dessailly, qu’on ne pourra donc pas accuser de tous maux…

C’est tant bien que mal que le retour se fit. La route de retour calculée par le GPS nous fit passer par quelques chemins chaotiques et un peu boueux qui finirent par dérégler le vélo de Jean Philippe. Et c’est équipé de 2 moteurs latéraux (plus très neufs, mais encore très efficaces) qu’il réussit à rentrer à bon port.

Il termine sans doute là sa saison VTT, mais je suis certain qu’avec toute la puissance industrielle d’Avime, il reviendra l’année prochaine avec son VTT complètement « turbiné » et une caisse à outils dans une charrette à l’arrière.

 

Je ne résiste pas à l'étrangeté de cette photo (pardon JP), qui me fait rappeler que ce brevet était vraiment pour les petits comme pour les grands, et ce fût l’occasion de voir de nombreux jeunes, comme l’illustre ces photos (ici et )


Toutes les photos de la sortie


Coté cyclos, la belle journée avait semble-t-il inspiré du monde car Wavrin remporta la coupe de participation.



C'est Frédéric qui raconte sa sortie :


 

Nous étions une petite trentaine ce dimanche matin à partir pour Flines lez Raches très vite un groupe d’une petite dizaine accélérera pour pouvoir faire le 35 km ou le 45 km sur place 

Pour notre part direction Flines par Camphin (où nous avons croisé le groupe des petits braquets) Monchaux et Raimbeaucourt. Sur place seul Serge Noiret pris la décision de faire le 35 km.

Donc après avoir pris notre sandwich notre boisson et le kg d’oignons, retour sur wavrin par Mons-en-Pévèle en plusieurs groupes dont certains partis dans le premier groupe 

Une bonne sortie sous un franc soleil d’hiver 


Autre point de vue, celui de Geoffrey :

 

Départ tout groupe confondu de Wavrin, mais Laurent D prend la décision d'aller un peu plus rapidement à la salle pour permettre notre inscription sur un grand parcours sans rentrer trop tard. C'est ainsi qu'un groupe de 11 se forme : Jean-Luc, Laurent, Maxime, David, Pascal, Vincent. L, Nicolas, Pierre-Marie, Greg, Sam et moi-même. Greg, Vincent, Nico repartent directement après leur inscription (la reprise). Le reste du groupe fait alors un bout de chemin ensemble et c'est à la séparation que Sam, Laurent et le cadet (moi) partons sur le 55 km, ce sera donc 35 pour les autres. Le deuxième groupe rentre à la Wavrin avec 95 kms à 29km/h. Pour les trois mousquetaires, ce sera 125 kms à 30.2 km/h. On a tous mérité de dormir l'après-midi !

 

Voici compilée les différents trajets de certaines traces GPS recupérées sur strava : Frederic A., Stéphane D. et Maxime B. pour les cyclos, et la mienne pour le VTT.


Encore une fois, n'hesitez pas à connecter vos GPS à cette application (c'est gratuit), afin de visualiser nos trajets après coup.




A bientôt sur les routes et les chemins

Merci à Jean Philippe pour sa dissection de dérailleur

Laurent