Cyclo club de Wavrin : association de cyclotourisme sur la région de Lille  

 

Formidable...... Formidable.....

 

Oui vous êtes formidables …. Certes la météo nous a été favorable mais vous étiez quand même 1588 (Cyclos, Vététistes et Marcheurs) venus participer à notre 40ème randonnée pour fêter les 40 ans du club.

C'est tous les licenciés du Cyclo Club Wavrin qui vous remercient de votre participation, de votre gentillesse et surtout de vos encouragements à réaliser un tel événement. Déjà nous lançons notre invitation pour la 41ème randonnée qui aura lieu, comme tous les ans, le premier dimanche d'Avril 2018 et en essayant encore de vous surprendre.

Nous n'en dirons pas plus sur cette très belle journée car il vous suffit de lire les commentaires de nos amis André TIGNON, de Erick MIZZI et le reportage de Vélodom.

Au fil de la semaine vous retrouvez toutes les photos dans l'onglet Albums et en choisissant «Randonnée Bleu et Jaune 2017».

A noter que le gagnant de notre tombola, attribuant un séjour aux Stages du Soleil, est un ami belge. Il s'agit de Jo LERNOURT du club VWT GELUVED situé en Belgique.

Merci à tous.

Le bureau.

 

 

*****************************

Les dernières nouvelles

Ce mercredi en préparation de Lille Hardelot une sortie à Bray-Dunes était proposée. C'est Pierre qui nous raconte la sortie que vous retrouverez ici ou allant dans Albums 2017/reportages/Bray-Dunes le 10 mai.

Pour Dimanche nous avions le choix entre Lambersart ou Camphin en Carembault. La majorité du club se présenta à Lambersart en remerciement de leur importante participation (48 cyclos) à notre brevet et c'est Laurent qui raconte son brevet :

«En ce dernier dimanche avant Hardelot, nous étions nombreux à être venus de bonne heure à Lambersart, certains à vélo, certains en voiture (j’en étais), et pour beaucoup à vouloir prendre le départ du 110km. Cette année, ce brevet se situait un peu plus tard dans la saison par rapport à l’année dernière. Je m’en souviens très bien car il s’agissait de mon tout premier brevet cyclo, et ne possédant pas encore de vélo de route, j’avais pris mon VTT, chaussé pour l’occasion en pneus lisses. Je m’en souviens aussi très bien car pour cette première sortie route, nous avions eu un temps de m…e : pluie et froid. Notre parcours en avait été écourté. Il faut croire que les critiques envers la météo avaient porté, puisque cette année, les organisateurs nous avaient arrangé un ciel clément. Pas un grand soleil (il faut toujours garder un axe d’amélioration), mais de quoi me faire regretter le cuissard long enfilé le matin. Bon, je ne sais pas pour les autres groupes, mais le ciel n’était pas terrible à un moment, et j’ai bien cru qu’on allait finir mouillé. Bref, après une photo de groupe où je ne suis pas certain que tous soient entrés dans la boite (tellement nous étions nombreux), ce fut le départ tout aussi groupé, avec quelques kilomètres où tout le monde pu se dire : « ça y est, je suis dans le groupe des costauds » (à moins que ce ne soit l’inverse…). Après ces quelques kilomètres de trêve, ce fût le retour à la réalité avec une bonne accélération du groupe 1, qui s’éloigna rapidement. Sans volonté d’essayer de les suivre, je continuais à rouler devant tout en discutant avec Maxime D. Il fallut quelques kilomètres pour nous apercevoir que nous étions maintenant seuls. Soit le groupe avait eu problème mécanique, soit nous avions sans nous en rendre compte augmenté le rythme, sans doute impulsé par le départ des costauds. Ce n’est qu’au premier ravito (aux abords du mont Kemmel) que nous purent nous revoir, le groupe arrivant au moment où Maxime et moi allions repartir. Ce fût aussi l’occasion de récupérer Thierry C., qui était parti (un temps) avec les costauds. C’est donc à trois que nous reprîmes la route à travers les monts des Flandres. Au second ravito (à Bailleul), nous ne vîmes personne, et c’est donc toujours à 3 que la dernière partie du brevet fût abordé. Nous aurions pu en rester là : une sortie sympa et soutenue, avec un peu de vent sur la fin. Cependant, à 10km de la fin, Thierry fît une chute, suite à un déboîtement un peu trop brutal d’un autre cycliste (pas du club) avec qui nous roulions pour lutter contre le vent. Thierry s’en sort avec quelques douleurs générales, un genou écorché, et une patte de dérailleur tordue. Le casque a été bien utile, la tête ayant claqué contre la route. Bon rétablissement à lui. Les quelques kilomètres restant furent avalés plus doucement, pour retrouver quelques têtes connues sous leur casque jaune. Ceux-ci étaient arrivés depuis quelques temps déjà (30 à 40 minutes), voire déjà repartis. Une bonne sortie en forme de reprise pour ma part, pour aborder Lille-Hardelot dimanche prochain.»

 



Laurent nous a préparé 2 superbes vidéo l'une avec les différents parcours réalisés par les cyclos et l'on peut constater les écarts de vitesse.







Une autre vidéo en 3D qui nous donne une superbe vue du parcours avec des annotations et srtout nous permet d'apprécier le tracé.

 


 

 

Comme annoncé durant la semaine je me présentais à 7H à Lambersart où je retrouvais mes compagnons habituels : Guy, Frédéric et Jean-Philippe ainsi que Jacky, Serge, Laurent et Nicolas. Le temps de m'inscrire pour le 110 km et le groupe de Vincent arrivait ce qui au total constitua un groupe de plus d'une vingtaine d'unités. Nos costauds, Samuel et Geoffrey nous proposèrent de partir ensemble pour faire les premiers kilomètres. Dès la sortie de Lambersart l'allure s'accéléra et comme à chaque fois mes petites jambes n'apprécièrent guère d'autant plus que le parcours nous promettait quelques grimpettes. C'est donc avec sagesse et mon ami Guy que l'on se laissa décrocher pour rouler à notre allure et mettre en route très progressivement la machine. Au bout de quelques kilomètres notre groupe se forma avec Chantal, Guy, Sébastien, Serge, Michel, Frédéric, Jacky, Jean-Philippe et Jean-Luc. On roulait sur mes routes d’entraînement sous un beau soleil et nous prîmes, par des chemins détournés, la direction de Kemmel où se trouvait le premier ravitaillement. Une fois le ravitaillement passé ce fut une succession de grimpettes avec le Mont Rouge, le Mont Noir, le Mont de Boeschèpe, le Vermont (c'est pour Chantal), le Mont des Cats après avoir poussé une pointe jusque Watou et ensuite pour arriver à Bailleul lieu du second ravitaillement. Entre temps la météo avait changé et le ciel était nuageux jusqu'à menaçant parfois. Histoire de bien digérer notre ravitaillement l'organisation nous proposait le Mont Ravensberg et ses contreforts ce qui nous obligeait à jouer continuellement du dérailleur la fatigue se faisant de plus en plus sentir. A l'approche de Frelinghien nous prîmes le vent de face et c'est à ce moment là que Jean-Luc, accompagné de Chantal, Sébastien et Jean-Philippe, se décida à accélérer pour nous laisser Michel, Frédéric, Jacky, Guy et moi-même rentrer à une allure plus modérée et surtout moins éprouvante. Comme depuis plusieurs sorties nous eûmes droit à quelques gouttes mais heureusement cette fois sans conséquence pour nos vélos et nos habits. Il était 12h10 lorsque nous arrivâmes à la salle après 110 km et plus de 900 m de dénivelé. Certains costauds nous attendaient, depuis plus d'une heure , Laurent, Geoffrey et Vincent pour écouter nos commentaires et surtout notre satisfaction d'avoir passé une belle matinée relatée par ces photos.


Les coureurs :


Samedi course à Maroilles et une très jolie 3ème place de Geoffrey parti en échappée au 5ème tour seul puis à 4. Il résistera ainsi que ses camarades, aux nombreuses tentatives du peloton de revenir sur eux. Les photos.

 


Dimanche course à Bergues et nouveau podium : je laisse le performer raconter, résumé ci dessous de babalette...

«Voila les photos que j'ai trouvées sur FB Orchies courses.. (suivant dans les roues..j'suis dégoûté! En pleurs). Superbe circuit exigeant qui passe par le vieux Bergues, une seule ligne droite, beaucoup de changements de direction, relance et petits casses pattes dont une côte plus longue pour l'arrivée. Du vent et 19 tours de 2.5 kms, échappée de 5 assez rapidement (dedans) puis 7, puis 9. Le vainqueur sort 2 tours avant la fin, je reviens sur lui tant bien que mal mais il me décroche en relançant après la côte, je résiste tout le dernier tour.. seconde place Sourire»


Voici les résultats complets de ce week-end.


Merci à Marcel,André et Guy pour les photos, à Laurent et les 2 Vincent pour leur commentaire, les photos et les vidéos.

 Jean-Paul.